Si vous n'êtes pas las(se) de scruter cette toile unique, eh bien, je vous dirai qu'il me reste encore quelques personnages à vous présenter. Je vous l'avais dit qu'il restait encore quelques surprises dans ce sac vu auparavant. Ai-je tenu promesse? Bien sûr, et voilà que d'autres personnages surgissent çà et là. Les voici:

Des personnages en action circonscrits par des traits noirs sur le côté B de la toile
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Actions quotidiennes à découvrir dans le côté B de la toile
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
De passer le pointeur de votre souris au-dessus de cette image enlèvera les traits superposés. Votre oeil s'est affiné et maintenant les figures se détachent plus facilement, n'est-ce pas? Regardons de plus près ces nouveaux personnages.
La sculptrice de paroi rocheuse dégagée
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
La sculptrice de paroi rocheuse en contexte
Facile à détacher cette sculptrice, car sa couleur violette tranche avec son environnement chromatique. Ce qui était "le philosophe grec" sur la face A devient ici une figure dont on peut apercevoir le nez et les narines, la bouche et le contour de la mandibule en sus du cou. Cette sculptrice s'affaire avec son ciseau biseauté et son herminette à façonner un visage dans la paroi qui sera bientôt visible au loin depuis la route, loin aussi cependant des fameuses sculptures du mont Rushmore aux États-Unis où les figures gigantesques de grands présidents sont devenues une attraction touristique d'envergure .
Les fêtards et la sculptrice avec contours
La mère et son enfant
Tout prêt dans la toile 'Révélation', toujours sur cette face B, donc à l'envers du sens de l'exécution de l'oeuvre - faut-il le rappeler? - je perçois ce que je m'imagine être des fêtards. Le champagne est à l'honneur: grosse bouteille et coupes viennent ajouter à l'esprit festif sans compter les déguisements. Sur la face A, au même endroit, nous y avions vu les touristes, vous vous souvenez? En cliquant sur cette même image ci-dessus, vous pourrez y voir un extrait d'une photo prise avec un caméscope, donc d'une résolution bien moindre à l'époque où ce cliché fut pris. Sur celle-ci, on dirait une mère aux cheveux roux tenant son bébé dans ses bras. Suis-je le seul à y voir cela?
Les amoureux
Des amoureux, pourquoi pas? Ils sont sur le point de s'embrasser et peut-être davantage… Pas facile à percevoir dans ce coin où tant de formes s'imbriquent. Tant dans la face A que dans la face B, cet espace est saturé de figures déjà montrées et de quelques autres que je suis sur le point de vous exhiber (je pensais même à dire "exhumer"). Comment aurais-je pu faire toutes ces découvertes si je m'étais contenté d'un seul regard dirigé vers cette toile? Et ce n'est pas tout. Regardez ce qui suit:
Tout à côté, d'autres menus personnages qui parfois se fondent l'un dans l'autre (ce qui est spécifique à cette toile incroyable) voient le jour. Une fois parti à la quête de telles formes humaines, on arrive à les apercevoir -- à les déceler devrais-je dire-- à condition, bien sûr, de "scanner" systématiquement chacun des tableaux que forme la toile 'Révélation'. Encore une fois, à vous de juger. Quant à moi, je pense qu'elles se détachent assez facilement de leur contexte compte tenu des couleurs contrastantes. Les voici d'abord en contexte, puis telles que je les perçois.
Le Franciscain aux verres fumées
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Photo du Franciscain portant des lunettes de soleil

Et, à l'intérieur de celui-ci, nous apparaissant comme ayant les mains jointes au-dessus de son ceinturon
que l'on voit pendre sur sa bure, nous avons, imbriqué, cet autre moine, cette fois
avec les mains dans le dos et arborant une barbe brune.

Un autre Franciscain imbriqué dans le premier
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Photo de Franciscain à qui j'ai ajouté une barbe

Et là ne s'arrête pas ce que l'on peut y dégager. Voyez par vous-même ce qui
me semble être une personne de profil, assise, regardant vers la droite et portant tricorne.

Le Français au tricorne
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Photo d'un homme portant un tricorne



Reportez-vous en haut de page et scrutez-y cette même zone à nouveau ou cette portion suivante zoomée.
Peut-être y verrez-vous comme moi une jeune fille et un jeune homme, personnages que je tâche de dégager
ci-dessous et dont les illustrations essaient de vous suggérer leurs apparences respectives.

Zoom sur la partie suprieure de la toile
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Le docteur en contexte
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Photo de jeune homme retouché
La jeune fille au regard intense en contexte
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Photo de jeune fille pouvant représenter ma figure de jeune fille

Repérer ces personnages dans cette portion
ci-dessus, puis cliquer sur chacun des clichés ci-contre pour en voir une illustration

Stacks Image 2828
Steve Jobs se plaisait à dire




Et comme Steve Jobs, le cofondateur de la compagnie Apple, se plaisait à le dire vers la fin de ses présentations, il y a … autre chose. Eh oui, d'autres formes dans cette zone! Allons-y de nouveau avec des formes animales.




Forme subtile ici, s'il en est une. Celle-ci se situe sous la sculptrice et est partie prenante de "l'homme rose" vu précédemment. Plutôt subjectif comme choix, j'en conviens. J'ai pensé à lui, car j'ai trouvé ce qui me semble être un autre visage le jour de sa mort. Et comme je suis un adepte du Mac, le nom donné à cette figure s'est imposé de lui-même.
Figure de loup-garou dans la toile "Révélation"
Un loup-garou dans la toile ?
Photo de loup-garou
Stacks Image 2925
Zoom sur une zone achalandée du côté B
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Tête de cheval
Le cheval vu en contexte dans la toile "Révélation"
Un contour pour mieux faire apercevoir ce cheval
Stacks Image 2928
Des serres d
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Vu  mythique d
Deux oiseaux de feu amalgamés