Force est d'admettre qu'il est peu courant de regarder une toile sur ses quatre côtés à la perpendiculaire avant de décider quelle face l'on va privilégier avant de la suspendre au mur. Encore plus inusité de pouvoir y déceler des représentations s'apparen-tant assez clairement à des figures, surtout si le même phénomène se manifeste sur chacune des autres faces de cette même toile. Comment est-ce possible ? Et pourtant… Voyez ce qui suit.

Je dégagerai, cette fois, des visages qui prennent une bonne partie de ce tableau étant donnée leur dimension respective. Il me resterait à poursuivre plus avant l'exploration de ce côté afin d'y découvrir tout ce qui pourrait se dérober encore à ce jour à mon regard. Livrons, pour l'instant, les trouvailles faites sur cette face C de
Révélation.
Révélation-Face C encadrée
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Vous voudrez sans doute, tout d'abord, observer vous-même ce tableau à nouveau avant que je ne vous propose mes vues sur celui-ci. Il est combien plus satisfaisant de faire par soi-même de telles découvertes, vous en conviendrez.

À VOUS
DE
CHOISIR

Avec l'entraînement préalable que vous avez acquis jusqu'ici, vous avez sûrement développé une expertise quant à la façon de regarder afin d'y voir ce qui n'est pas évident au premier regard, normalement. Suite à cette appréciation personnelle, vous serez à même de connaître ce que j'ai moi-même dégagé comme contenu sous cet angle.Ici, vous aurez le choix entre deux modes pour accéder au contenu: l'un plus ludique et l'autre semblable à ce que nous avons rencontré jusqu'ici.

Dans le premier mode, il s'agit d'un petit jeu que vous avez certainement pratiqué, enfant. Vous devrez former dans ces casse-tête miniatures la séquence de 1 à 16 pour retrouver les images des personnages que je vous propose. Cliquer sur "Original" vous restituera l'image dans son entier - la solution, si l'on veut. Vous cliquerez sur "Mélanger" pour recommencer ou pour laisser quelqu'un de votre entourage s'essayer au même jeu. Vous voudrez sans doute essayer ce petit jeu amusant à moins que vous ne soyez pressé-e par le temps ou impatient-e de "voir" ce que je vous propose comme figures. À vous de choisir!
Motif décoratif
Frédéric Chopin dans la toile
Ulysse dans la toile
L'homme pieux
Reuven Feuerstein ou un sheikh dans la toile
Stacks Image 3099

Je m'appelle Frédéric Chopin.

Frédéric Chopin

Je m'appelle
Reuven Feuerstein.

Photo de Reuven Feuerstein

Je m'appelle Ulysse.

Statue d'Ulysse
Petit personnage faisant ici office de héraut
Le diablotin dans la face C de "Révélation"
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
L
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Clyde Merryweather du film "Christmas on Division Street" dans la face C de "Révélation"
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
"Le diablotin", "l'homme pieux" et "Clyde, le sans-abri" : voilà comment j'ai nommé ces trois figures que vous apercevez ici en contexte d'abord, puis dégagées de leur environnement afin de mieux les percevoir. Le premier des personnages se voit mieux de plus près tandis que le second et le troisième se doivent d'être regardés d'un peu plus loin.
Le diablotin dégagé
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
L'homme pieux dégagé
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Clyde Merryweather, ministre de l'Éducation, titre que son jeune ami a voulu comme inscription sur sa pierre tombale, dans ce merveilleux film que j'ai vu une dizaine de fois. Voir la représentation illustrée de cette figure en cliquant sur celle-ci.
Mon personnage de Clyde Merryweather du film "Christmas on Division Street"
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Poster du film Christmas on Division Street avec Fred Savage
Je vois, dans cette portion de la toile 'Révélation" un personnage du merveilleux film de George Kaczender, ce talentueux réalisateur hongrois venu vivre au Canada puis aux États-Unis où il réalisa en 1991 le film Christmas on Division Street écrit par Barry Morrow et mettant en vedette Hume Blake Cronyn Jr aux côtés de Fred Savage et Badja Djola. C'est le personnage du sans-abri joué par Cronyn que j'aperçois ci-dessus. Un film à voir et revoir.
Ma vision du bonhomme sept-heures
Le bonhomme sept-heures dégagé
Le "Bonhomme-sept-heures" vu de profil: lorsque les enfants le voient, ils s'enfuient, effrayés.
Un vieillard malade
Le vieillard malade dégagé

Un grand-père,
c'est irremplaçable

Le chef indien en contexte dans la toile "Révélation"
Copyright © John Smith, All Rights Reserved.
Stacks Image 2717
Ce que je percevais d'abord comme une figure de lion dans ces teintes de bleu m'apparaît maintenant comme un visage de grand chef indien,* coiffé de son prestigieux panache de plumes . Voir l'illustration sous-jacente.