Qu'avions-nous dans ce tableau ?

La Gardienne de l
La Gardienne de l

La Gardienne
de l'Au-delà


Justement, le maîtresse de corvée, représentée ici par la chèvre, la face de lion faisant office à son tour de menace et ce bras tendu qui entr'ouvre le rideau (l'ouverture) pour y introduire les invités d'honneur.

Étonnant, tout de même comme coïncidence ces deux kanji et leur sens respectif lorsqu'on les décompose en ses constituants et qu'on les met en relation avec ces éléments des tableaux de Margin!
Les chemins de la création mènent parfois à de curieuses "révélations"!

Merci Messieurs Heisig et Maniette (Remembering the Kanji- Heisig / Les kanji dans la tête - Yves Maniette)