Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus. comments powered by Disqus

Les chemins de la création

Le côté instinctif de la création

Il y a parfois de ces coïncidences incroyables, comme par exemple celles que je vais vous exposer.

L'étude du japonais m'a inévitablement amené à étudier les signes chinois (Hanzi->Kanji) que les Japonais utilisent concurremment avec deux autres syllabaires de leurs crus et, quelle ne fut pas ma surprise d'apprendre qu'une des traductions selon les sens divers du mot "création" utilise le kanji
qui représente une bouche surmonté d'une vache, en quelque sorte "la vache qui parle", ce rectangle sous la vache représentant un orifice, et par extension la bouche. Or, la face D exhibe une "figure" de vache accompagnée de son veau.

Ce mot "création" dans le sens large de "production", par exemple comme dans la création du ciel et de la terre 天地創 【てんちそうぞう nous montre ce même signe de la "vache" ajouté à un autre signe signifiant marcher, la route, le chemin, entrant également dans la composition du mot "voie" , notamment dans le sens abstrait que l'on retrouve d'ailleurs pour désigner la voie spirituelle des arts martiaux (le "do" ou "tao" des Chinois) qui se retrouve dans bien des kanji.

La vache et son veau dans la face D de Révélation


Je pense alors à l'animal et son instinct, ce qui me renvoie au côté instinctif de l'art gestuel, la personne se mettant en chemin, sur la voie de la création, prête à produire intuitivement ce qui vient à son esprit et disponible à ce que ses sentiments du moment lui dicte.

Et il y a davantage. Considérez à nouveau ce que je vous ai proposé en antichambre, "La Gardienne de l'Au-delà". Vous vous rappelez? Cette fois, c'est le mot "révélation" qui lui-même peut avoir plusieurs sens selon, bien sûr, les contextes où ce vocable se retrouve. Ici, dans ce mot,
啓示 【けいじ】il désigne un oracle, une révélation ou un message divin; 天啓 【てんけい】une prédiction divine, une révélation (divine).

Voyez ce signe
parmi les deux mots composés précédents: à gauche, il y a le signe désignant la porte; à droite le maître ou la maîtresse de corvée qui veille à ce que l'ouvrage se fasse et qui est prêt-e à rectifier les gestes fautifs à l'aide de son bâton, le cas échéant. En dessous, à nouveau, le rectangle représentant la bouche, donc la parole.
Poursuivre la lecture de l'article…
Comments
Discussion autour de la toile